Association des Lecteurs de Claude Simon

une flamboyante auréole métallique

Dernière modification le lundi 9 juillet 2012

Dans le midi de la France, pendant la Semaine sainte, le corps du Christ revêtu d’une jupe de dentelle empesée est exposé sur des lits de fleurs.

La coutume est de baiser l’orteil du pied traversé par un clou dont la tête a la forme d’un cône à facettes. La plupart de ces Christs sculptés dans du bois et peints sont d’un réalisme scrupuleux montrant les plaies aux genoux d’où ruisselle une frange de gouttes de sang figé. La coutume est aussi de laisser une offrande dans le plat d’étain disposé à cet effet près des pieds ensanglantés. La tête du dieu est surmontée d’une flamboyante auréole métallique aux pointes acérées qui ressem­blent à des poignards.

Claude Simon, Album d’un amateur (Rommerskirchen, 1988, p. 48)

Mots-clés

Album d’un amateur  Religion 
SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net