Association des Lecteurs de Claude Simon

Parent, Sabrina. Poétiques de l’événement (2011)

Dernière modification le dimanche 22 décembre 2013

Sabrina Parent. Poétiques de l’événement – Claude Simon, Jean Rouaud, Eugène Savitzkaya, Jean Follain, Jacques Réda. Paris : éd. Classiques-Garnier, coll. “Études de littérature des XXe et XXIe siècles”, 2011. 496 p.

Cette étude examine les traits stylistiques et textuels déployés par des auteurs français (Claude Simon, Jean Rouaud, Jean Follain, Jacques Réda) et belge (Eugène Savitzkaya) contemporains pour transcrire des événements de type historique, naturel et quotidien. Dans un premier temps, nous démontrons comment et pourquoi, d’une génération à l’autre, les romanciers français dé-construisent (Simon) et re-construisent (Rouaud) le sens d’événements aussi déterminants que les grands conflits du XXe siècle. Dans un second temps, nous nous sommes intéressée à la façon dont la poésie contemporaine dite « du quotidien » transforme des phénomènes aussi banals que le lait qui bout (Follain), une averse de pluie (Réda), les tâches ménagères quotidiennes (Savitzkaya) en événements significatifs, soit porteurs de sens. Enfin, notre étude explore les effets éthiques des textes analysés, leur poéthique, un terme inventé par le poète français Michel Deguy et popularisé par l’essayiste Jean-Claude Pinson. Nous avançons que les auteurs du corpus ont renoncé à toute « éthique de la conviction », pour laquelle les actions doivent être conformes à un principe, de type religieux ou politique, pour promouvoir d’autres types d’éthique : totale liberté chez Simon, humilité chez Rouaud et Savitzkaya, compassion chez Follain et Réda.

Poétiques de l’événement dans les œuvres de Claude Simon, Jean Rouaud, Eugène Savitzkaya, Jean Follain et Jacques Réda is concerned, originally, with the dichotomy between Poetry and « Narrativity ». At a theoretical level, the notion of event is central to re-think this opposition and to better understand the porosity of the border between poetical and narrative writing. More specifically, I examine stylistic and textual devices used by contemporary French and Belgian writers to describe salient historical events, as well as natural and quotidian ones. My research first demonstrates how and why, from one generation to another, French novelists de-construct (Claude Simon’s L’Acacia) and then re-construct (Jean Rouaud’s Les Champs d’honneur) the meaning of major events such as WWI and WWII. This study also explores how poetry can transform phenomena as banal as milk boiling (Jean Follain), a shower of rain (Jacques Réda), or the daily household chores (Eugène Savistzkaya’s En vie) into significant events. Finally, I explore the ethical effects of the literary works I have analyzed –namely their « poéthique », a term coined by French poet Michel Deguy and made popular by French essayist Jean-Claude Pinson. I argue that all the authors of the corpus renounce an « ethics of conviction » (for which actions must be conformed to a principle, whether it be religious or political), promoting other types of ethics : total freedom (for Simon), humility (for Rouaud and Savitzkaya) and compassion (for Follain and Réda).

- Sur le site de l’éditeur

- Compte-rendu : Manon Delcour, « La question de l’événement dans cinq écritures contemporaines », Fabula, 30 mai 2013

Mots-clés

Événement  Follain, Jean  Réda, Jacques  Rouaud, Jean  Savitzkaya, Eugène 
SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net