Association des Lecteurs de Claude Simon

Cadet, Laurence. De Proust à Simon : le miroitement des textes (2011)

Dernière modification le dimanche 22 décembre 2013

Laurence Cadet. De Proust à Simon : le miroitement des textes. Paris : Honoré Champion, coll. « Recherches proustiennes », 2011. 344 p.

C’est d’abord en raison de l’importance accordée au phénomène de la mémoire involontaire que Simon reconnaît en Proust un précurseur. Celle-ci confère en effet un rôle inédit à la description et bouleverse en profondeur le genre romanesque. Puis sous l’influence du contexte littéraire du nouveau roman des années 1970, l’auteur de la Recherche est vidé de son contenu psychologique et assimilé à la théorie des ensembles. Il devient un générateur textuel, un modèle de composition scripturale. Enfin, renouant avec l’écriture de l’intime et l’illusion romanesque, c’est encore Proust que Simon rencontre en chemin, ce « grand révolutionnaire », selon le mot même de Claude Simon.

Cette étude signale la place de premier plan qu’a occupée Proust dans l’œuvre de Simon, en s’appuyant sur les textes des deux auteurs mais aussi sur les entretiens accordés par le nouveau romancier aux journalistes.

- Sur le site de l’éditeur

Mots-clés

Cadet, Laurence  Proust, Marcel 
SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net