Association des Lecteurs de Claude Simon

Le Paravent de Salses. Exposition du 6 décembre au 28 février

Dernière modification le vendredi 10 janvier 2014

« Le Paravent de Salses »
exposition au CEEAC de Strasbourg, du 6 décembre au 28 février

avec Félicia Atkinson, Jérémie Bonnefous, Julien Crépieux, David Lamelas, Stéphane Le Mercier, Lauris Paulus, Chloé Quenum et Kijü Yoshida.

La dernière exposition du cycle « Doppelgänger » au CEAAC prendra le titre d’une œuvre qu’il n’aura pas été possible de présenter, du fait de sa fragilité, le Paravent de Salses, que l’écrivain Claude Simon avait réalisé pendant des années en superposant des images découpées sur un paravent gardé dans sa maison de Salses. L’absence d’un objet producteur de dédoublement, un paravent, sera la dernière image proposée pour illustrer les paradoxes d’un double dont on aura préféré conserver le terme allemand pour ne rien perdre de ses ambiguïtés.

C’est au roman Les Géorgiques de Claude Simon que cette troisième exposition emprunte sa structure circulaire et cyclique, dont l’action confond les combats de trois soldats de guerres différentes dans une écriture continue.- et qui est aussi une référence aux Géorgiques de Virgile, traité sur les travaux agricoles - car la guerre aussi travaille la terre - et son vrai sujet : le temps qui passe et le retour du même. Car, au fond, de même que dans ce roman, le double n’est peut-être qu’un moment dans un mouvement de dédoublements successifs.

Les œuvres seront alors l’évocation des thèmes qui traversent ce livre : le retour des cycles, la précarité des siècles, la confusion des hommes (Julien Crépieux, Félicia Atkinson, Lauris Paulus), quand elles n’en partageront pas la forme « livre » (lecture, page, bibliothèque), vecteur et partage de ses thèmes (Jérémie Bonnefous, Stéphane Le Mercier, David Lamelas).

Vincent Romagny, commissaire de l’exposition

- sur le site du CEEAC

échos :

- « Le Paravent de Salses », info-culture.com

SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net