Association des Lecteurs de Claude Simon

Collège Stanislas (Paris)

Dernière modification le jeudi 19 septembre 2013

Le 22 avril 1925, Claude Simon entre au collège Stanislas, à Paris, comme pensionnaire dans la classe de 5e verte.

En juillet 1930, après avoir passé la deuxième partie de son baccalauréat, option mathématiques, Claude Simon est renvoyé de Stanislas à la suite d’un chahut.

Études secondaires dans cet établissement religieux à la discipline sévère, mais délivrant un bon enseignement. Aptitudes moyennes en français (narration), en latin, puis en mathématiques, option qu’il choisira pour son baccalauréat obtenu à seize ans (messe quotidienne, confession hebdomadaire obligatoire, odeurs d’encre et de réfectoires, sports le jeudi : équitation, puis rugby, athlétisme - premier prix de gymnastique et de dessin). À quinze ans, voyage à Rome, puis séjours en Angleterre (Oxford et Cambridge où se donnent alors alternativement des cours d’été pour étudiants étrangers -. canotage, tennis). Se détache de la religion comme d’un fastidieux et contraignant fardeau, sans aucune angoisse ni crise de conscience. Renvoyé de Stanislas à la suite d’un chahut, il entre en Maths Sup au lycée Saint-Louis, puis abandonne.

Claude Simon, « Notice (auto)biographique ». Dictionnaire : Littérature française contemporaine (François Bourin, 1989)

Photographie du Collège Stanislas, Paris (Wikimédia)

Mots-clés

Collège Stanislas 
SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net