Association des Lecteurs de Claude Simon

Voir, regarder avidement. Et se souvenir.

Dernière modification le dimanche 22 septembre 2013

C’est sans doute Le Sacre du Printemps qui fait l’axe, le pivot autour duquel tout tourne, devient autre, cesse apparemment de ressembler à ce qui précède. Vous savez, cette mutation, c’est la maladie. J’ai vécu durant cinq mois allongé. Avec pour seul théâtre une fenêtre. Quoi ? Que faire ? Voir (Expérience de voyeur), regarder avidement. Et se souvenir. La vue, la lenteur et la mémoire.

Claude Simon, « Les secrets d’un romancier », entretien avec Hubert Juin, Les Lettres Françaises, 844, 6 12 oct. 1960.

Mots-clés

Fenêtre  Maladie  Mémoire 
SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net