Association des Lecteurs de Claude Simon

Claude Simon est mort il y a 10 ans

Dernière modification le lundi 6 juillet 2015

Claude Simon (1913-2005)

Claude Simon est mort le 6 juillet 2005, il y a dix ans.

Nous lui devons une œuvre passionnante et foisonnante qui s’étend sur plus de soixante années. Le Tricheur, son premier roman, est rédigé en partie à la fin des années trente ; La Route des Flandres paraît en 1960, Le Tramway en 2001.

Fatal à la créativité de certains auteurs, le Prix Nobel, décerné en 1985, ne fait que l’encourager. De formes très diverses, L’Acacia (1989), L’Invitation (1987), Le Jardin des Plantes (1997), Le Tramway (2001) sont parmi les plus beaux de ses livres. Ils montrent une œuvre toujours en évolution, un écrivain qui ne cesse de se réinventer.

On peut avoir l’impression paradoxale de connaître mieux Claude Simon maintenant que de son vivant. Depuis sa mort, sa vie a été racontée dans le détail, l’accès aux manuscrits de ses romans a partiellement éclairé ses processus de création, des expositions – surtout celle de la BPI en 2013 – ont permis à une audience élargie d’accéder à son œuvre.

Depuis 2005, thèses, monographies, et séries critiques se multiplient, tout autant que les approches de l’œuvre : formelles, thématiques ou linguistiques.

L’hommage le plus significatif est celui des romanciers de la nouvelle génération. Dans l’œuvre de Simon ils respirent un air libre : la prose de Simon a ouvert de nouvelles perspectives pour la langue et pour le roman français.

Alastair B. Duncan

- Avec l’aimable autorisation de Réa Simon, l’Association des Lecteurs de Claude Simon commémore le dixième anniversaire de la mort de l’écrivain en publiant sur son site de nouveaux manuscrits et une photographie de l’écrivain au travail en 1969.

SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net