Association des Lecteurs de Claude Simon

« Claude Simon, parcours d’œuvre » (30 mars 2013)

Dernière modification le jeudi 18 avril 2013

« Claude Simon, parcours d’œuvre »

le 30 mars 2013 de 16h15 à 18h00
sur Fréquence Protestante (100.7 FM à Paris)

- réécouter l’émission pendant 6 mois

Une émission de Willy Persello avec Mireille Calle-Gruber et Jean Guiet.
En compagnie de Marianne Alphant, Laurent Mauvignier, Sébastien Pouderoux et Philippe Sollers.

« Claude Simon, parcours d’œuvre » propose de découvrir l’œuvre de l’auteur des Géorgiques et de la faire entendre dans ses multiples inflexions. Elle met en relief le parcours de Claude Simon, un homme du XXe siècle, survivant du désastre des deux guerres mondiales, qui, par l’écriture, a tenté de le dépasser.

Cette émission est construite en trois temps : les années de formation (1913-1956) ; le temps de l’œuvre et la fabrique du roman (1957-1984) et la consécration et les derniers chefs d’œuvre (1985-2005).

Elle est l’occasion de suivre Claude Simon à sa table de travail et d’entendre sa voix.

Elle est ponctuée de lectures d’extraits, de témoignages d’écrivains qui l’ont connu et/ou pour lesquels son œuvre compte parmi les plus importantes du siècle, et de celui d’un comédien qui l’a incarné dans Nouveau roman, la pièce de Christophe Honoré, créée en 2012 à Avignon.

Les extraits de l’œuvre lus par Jean Guiet sont, par ordre de lecture dans l’émission :

L’Acacia, Éditions de Minuit, Paris, 1989 et collection de poche, Minuit “Double”, n°26

Les Géorgiques, Éditions de Minuit, Paris, 1981 et collection de poche, Minuit “Double”, n°35

Le Vent, Tentative de restitution d’un retable baroque, Éditions de Minuit, Paris, 1957 et collection de poche, Minuit “Double”, n°85

Histoire, Éditions de Minuit, Paris, 1967 et collection de poche, Minuit “Double”, n°86

Les Corps conducteurs, Éditions de Minuit, Paris, 1971

Leçon de choses, Éditions de Minuit, Paris, 1975 (extrait lu par Philippe Sollers)

Le Discours de Stochkolm, Éditions de Minuit, Paris, 1986, avec l’aimable autorisation de la Fondation Nobel

La voix de Claude Simon est extraite de :

Triptychon mit Claude Simon, film de Georg Bense, Peter Brugger et Claude Simon réalisé autour d’un court-métrage intitulé L’Impasse, dont le scénario est signé de Claude Simon d’après son roman Triptyque, Éditions de Minuit, Paris, 1973.

Les pauses et virgules musicales sont extraites de :

Quatuors à cordes de Beethoven, opus n°59, n°1, 2 et 3 “Rasumovsky”, interprétés par le Quatuor Alban Berg in Beethoven, les quatuors à cordes, Emi Classics, 1999. Claude Simon prisait beaucoup les “Rasumovsky” ainsi que, notamment, Les Suites pour violoncelle de Bach. Il disait qu’il aurait aimé écrire comme un quatuor de Beethoven.

Instant Karma de John Lennon, 1970. Disponible sur Working Class hero, The definitive Lennon, Capitol Records, 2005. Cette chanson est utilisée dans L’Impasse, court métrage d’après le scénario de Claude Simon, à la demande de Simon.

Mots-clés

Calle-Gruber, Mireille 
SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net