Association des Lecteurs de Claude Simon

Maylis de Kerangal sur les grands chemins de Claude Simon (2016)

Dernière modification le samedi 19 novembre 2016

Maylis de Kerangal sur les grands chemins de Claude Simon. Carnets de Chaminadour. 2016. 397 p.

Ce volume regroupe les actes des Rencontres de Chaminadour, qui ont eu lieu en septembre 2015.

Présentation de Maylis de Kerangal

Sommaire

- Présentation. Maylis de Kerangal. p. 9
- Chronologie. Alastair B. Duncan, p. 11-20
- « Pourquoi Claude Simon ? » Maylis de Kerangal, Pierre Michon et Agnès Castiglione, p. 21-35

- « Épaulements de Claude Simon ». Maylis de Kerangal. p. 37-41
- « Transports, voyages, paysages dans les romans de Maylis de Kerangal ». Cécile Yapaudjian-Labat. p. 41-63
- « Le goût du romanesque, le sens de l’épopée ». Maylis de Kerangal s’entretient avec Jean Kaempfer. p. 65-78
- « Nature, technologie et écriture : naissance d’un ouvrage d’art ». Pierre Schoentjes. p. 79-99

- « Lettre de loin ». Olivier Rolin. n.p.
- « Dans les rapides de l’œuvre : éclaboussures ». Table ronde des auteurs (Maylis de Kerangal et Pierre Michon avec Élodie Karaki). p. 101-119
- « Claude Simon géographe et ses lieux de mémoire ». Jean-Yves Laurichesse et Jean-Louis Tissier. p. 121-144
- Photos des rencontres de Chaminadour 2015. p. 145-164

- « Un demi-siècle avec Claude Simon : tentative de restitution d’un parcours de lecture ». Alastair B. Duncan. p. 165-178
- « Bis in Idem. Claude Simon à la Pléiade ». Hugues Pradier s’entretient avec Agnès Castiglione. p. 179-198
- « Claude Simon et l’expérience émotionnelle de la langue ». David Zemmour. p. 199-213

- « Une entreprise titanique. Traduire Maylis de Kerangal (en italien) ». Maria Baiocchi. p. 215-223
- « Fidélité et déviation : la littérature française traduite en chinois ». Jufang Jin. p. 225-233
- « Sur quelques problèmes de la traduction et de l’édition de Claude Simon en russe ». Alexey Vishnyakov. p. 235-254
- « Les traducteurs ». Table ronde (Maria Baiocchi, Jufang Jin et Alexey Vishnyakov) animée par Jean Guiloineau. p. 255-267
- « Simon à l’épreuve de la version ». Claro. p. 269-283

- « Découverte de Simon et apport de sa langue ». Table ronde des auteurs (Maylis de Kerangal, Marie-Hélène Lafon, Arno Bertina, Luc Lang, Christophe Pradeau). p. 285-305
- « Le legs de claude Simon à la littérature contemporaine ». Dominique Viart. p. 307-325
- « Découverte de Simon et apport de sa langue ». Table ronde des auteurs. 2 (Mathias Énard et Oliver Rohe avec Jean Kaempfer). p. 327-344

- « Les métiers du livre ». Table ronde (Alain Nicolas, Anne-Marie Corchi, Hugues Pradier, Roger Coste, Sylvie Gouttebaron, Jean-Paul Tingaud). p. 345-369
- « La correspondance entre Jean Dubuffet et Claude Simon ». Brigitte Ferrato-Combe. p. 371-392
- Bibliographie. p. 393-395

Mots-clés

Kerangal, Maylis de 
SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net