Association des Lecteurs de Claude Simon

Ian De Toffoli, La Réception du latin et de la culture antique dans l’oeuvre de Claude Simon, Pascal Quignard et Jean Sorrente (2015)

Dernière modification le samedi 12 décembre 2015

Ian De Toffoli. La Réception de la culture latine dans les romans de Claude Simon, Pascal Quignard et Jean Sorrente. Paris : Honoré Champion, 2015.

Ce travail étudie la présence du latin et de la culture antique chez trois écrivains contemporains (Claude Simon, Pascal Quignard et Jean Sorrente) et propose de considérer la notion problématique d’héritage, qui se pose forcément, comme un possible leurre. Car s’il est évident que les œuvres ici analysées affichent une apparente continuité à la fois au niveau formel et au niveau des contenus de culture (phénomènes formels itératifs, citations latines, transpositions de textes antiques), l’Antiquité latine y perd son statut particulier : ni objet du texte, ni voix de l’autorité, ni preuve d’érudition (même si elle feint de l’être), ni trésor d’outils rhétoriques qui favorise la séduction, son réinvestissement, pratiqué par les trois auteurs, s’approche tantôt du maniérisme formel, tantôt du stéréotype, tantôt d’une réutilisation complètement personnelle de la culture antique. Le rapport qu’entretiennent les trois auteurs avec le latin relève donc d’un paradoxe : ils réinventent (réécrivent) l’Antiquité.

Ian De Toffoli ayant étudié la littérature française et comparée à Paris IV, sous la direction de Mme le professeur Dominique Millet, est aujourd’hui assistant-chercheur à l’Institut de langue et de littératures luxembourgeoises de l’Université du Luxembourg et directeur des éditions Hydre.
Il avait participé le 13 juin 2014 au premier Séminaire des jeunes chercheurs.

- Sur le site de l’éditeur

Mots-clés

De Toffoli, Ian  Latin 
SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net