Association des Lecteurs de Claude Simon

Claude Simon. Les Vies de l’Archive (EUD, 2014)

Dernière modification le dimanche 15 mars 2015

Claude Simon. Les Vies de l’Archive. Textes réunis par Mireille Calle-Gruber, Melina Balcázar Moreno, Sarah-Anais Crevier Goulet et Anaïs Frantz. Éditions universitaires de Dijon, 2014. 317 p. (Écritures)

Le centenaire de la naissance de Claude Simon, Prix Nobel de Littérature 1985, et la publication d’une biographie de l’écrivain par Mireille Calle-Gruber aux Éditions du Seuil, étaient l’occasion de retraverser l’œuvre simonienne sous l’angle de l’archive. L’archive n’est pas tournée vers le passé : son geste archéologique se fait au présent de l’écriture, il se tourne vers les voies ouvertes par les lectures à l’à venir.
Ainsi est-ce à partir des nouvelles voies d’étude de l’œuvre qu’offre la recherche universitaire actuelle que les actes du colloque tenu en Sorbonne et à l’École Normale Supérieure en 2013 s’attachent à considérer la poétique d’une archive vivante par laquelle Claude Simon conjugue, dans ses romans, l’autorité des traces historiques avec la subjectivité de la mémoire sensorielle.
Au moyen, non seulement de l’examen de documents inédits qui mettent au jour la pluralité des genres littéraires et artistiques explorés par l’écrivain (romans, photographie, cinéma, théâtre), mais encore de l’analyse génétique des manuscrits, pour laquelle la science de la conservation patrimoniale s’allie aux technologies les plus récentes des humanités numériques, les auteurs du présent volume parcourent les « Vies de l’Archive » chez Claude Simon.

Table des matières

Mireille Calle-Gruber, Sarah-Anaïs Crevier Goulet et Anaïs Frantz Introduction, p. 5-10

MAIS OÙ COMMENCE LE DEHORS ? LA QUESTION DE L’ARCHIVE

Mireille Calle-Gruber, « Écrire à même la cendre », p. 13-22
Michel Butor, « À la recherche de la littérature perdue », p. 23-29
Régis Debray, « De la difficulté d’être contemporains », p. 31-36
Gérard Roubichou, « Claude Simon, échanges privés, espace public : réflexions autour d’une correspondance (1970-1977) », p. 37-45

MÉMOIRE, TRACE, DÉPÔT. UN MOI VIVANT CONSTITUÉ DE RUINES

Claire Nioche-Sibony, « “Une addition de ruines auxquelles le temps...” . Le motif des ruines dans Les Géorgiques », p. 49-59
Mokhtar Belarbi, « Archive, mémoire et écriture dans l’œuvre de Claude Simon. Le cas des biographies familiales », p. 61-71
Jeanne Castillon, « Claude Simon, coloriste de la mémoire. Lecture du Tramway », p. 73-82
Johan Faerber, « Guère de mots. Ou l’archive immatérielle dans l’œuvre de Claude Simon », p. 83-93

POÉTIQUE DE L’ARCHIVE OU LES DEVENIRS DU MATÉRIAU LITTÉRAIRE

Melina Balcazar Moreno, « Histoire et lisibilité dans le manuscrit des Géorgiques », p. 97-107
Katerine Gosselin, « L’œuvre archivée. Sur la constitution cyclique de l’œuvre de Claude Simon », p. 109-119
Christophe Meurée, «  L’Herbe ou l’avenir d’une agonie », p. 121-131
Anne-Yvonne Julien, « L’archive proustienne dans Le Tramway de Claude Simon », p. 133-144
Sylvain Santi, « Album d’un amateur. Ce que l’archive fait au sujet », p. 145-153

ARCHIVE LITTÉRAIRE ET HUMANITÉS NUMÉRIQUES

« Constituer et valoriser un patrimoine : projet collectif », p. 157-158
Isabelle Diu et Sophie Lesiewicz, « Le fonds Claude Simon à la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet », p. 159-168
Mireille Calle-Gruber, « Femmes, avec 23 peintures de Joan Miro », p. 169-173
Melina Balcazar Moreno et Hélène Campaignolle-Catel, « Un manuscrit simonien : des-scriptions », p. 175-191
Florence Clavaud, « Femmes de Claude Simon, du dossier génétique au corpus numérique : conception et mise en oeuvre d’un premier modèle d’encodage TEI », p. 193-209
Vincent Barrellon et Alexandre Guilbaud, « ORIGAMI : première démonstration et perspectives de développement », p. 211-224

L’ARCHIVE AU TRAVAIL DES GENRES

Yona Hanhart-Marmor, « De la « photo jaunie » et de l’archive comme ekphrasis : les pouvoirs de la description chez Claude Simon », p. 227-236
Anaïs Frantz, « Une Vanité. Ou, de L’Herbe (roman) à La Séparation (théâtre), ce qui arrive à l’archive vivante lorsqu’elle est confrontée à la loi du genre », p. 237-247
Noël Herpe, « Claude Simon et Éric Rohmer : le carrefour et l’évidence Christophe Honoré, Baptiste Liger et Johan Faerber », p. 249-253
« Entretien : scènes d’archivation. Claude Simon est-il un bon acteur ? Sur Nouveau Roman (Avignon 2012) et le Prix Nobel 1985 », p. 255-265

RÉOUVRIR L’ARCHIVE : POUR UNE GRAMMAIRE DE LA PRÉSENCE. CE PERPÉTUEL ÉCHANGE ENTRE LA MATIÈRE ET LA PENSÉE

Michel Deguy, « Claude Simon et l’image », p. 269-277
Anne-Gabrièle Wersinger, « Propédeutique à une lecture de la « Chair » de l’archive. Merleau-Ponty : bords de la vie non catégorielle », p. 279-296
Pascal Quignard, « Tradition de la non-tradition. Sur la lecture que Merleau-Ponty a faite de Claude Simon en 1959, en 1960 et en 1961 », p. 297-303

- sur le site de l’éditeur

Mots-clés

Archive  Calle-Gruber, Mireille  Manuscrits 
SPIP      • Contacts et mentions légalesPlan du siteRéalisé par rature.net